AFIS13 - Marseille et Provence

Ça se passe dans la région (cliquez sur l’un des liens ci-dessous pour plus d’informations) :

 

 - Les jeudis du CNRS (liste des conférences publiques avec entrée libre)


 



        Le mot du président

Plus notre perception  du monde est correcte, plus nous sommes en mesure de le comprendre, d’appréhender la complexité du réel et d’agir en conséquence. Dans une société où les sciences et la technologie sont au cœur de la plupart des enjeux et défis du futur, la compréhension de la démarche scientifique, de ses grands principes et méthodes, est fondamentale. Les citoyens doivent être informés des progrès scientifiques et techniques et des questions qu'ils soulèvent sous une forme accessible, objective et indépendante des intérêts privés. Cette information fournit ainsi des armes pour identifier les pseudo-sciences et ceux qui, pour des motivations personnelles ou mercantiles, s’en font les promoteurs. C’est la raison d’être de l’AFIS (Association Française pour l'Information Scientifique).

Créée en 1968, l’AFIS dispose d’une revue (science et pseudo-sciences) et d’un site (http://www.pseudo-sciences.org/) afin de diffuser une information scientifique de qualité, écrite par des experts de divers domaines. Elle dénonce de façon argumentée les marchands de pseudo-sciences, et défend l'esprit scientifique contre la menace de toute forme d’obscurantisme. Indépendante de tout groupe de pression, l’AFIS veut éviter toute concession au sensationnalisme, à la désinformation et à la complaisance pour l’irrationnel, à la différence de certaines attitudes médiatiques.

Longtemps restée confidentielle, confinée à la sphère parisienne, l’AFIS a ensuite essaimé. En dehors de son comité francilien, l’AFIS compte différents comités locaux dans la région de Nantes, en Ardèche, en Languedoc-Roussillon et à la Réunion. Il a semblé nécessaire à certains adhérents de Marseille et ses environs de disposer d’une structure similaire permettant de relayer l’AFIS localement. Ainsi est née AFIS13 Marseille - Provence.

Association loi de 1901, AFIS13 Marseille - Provence fait siennes les valeurs fondatrices de l’AFIS. Au-delà de son simple rôle de relais local, AFIS13 devra également avoir une vie propre. Outre l’existence d’un site indépendant, où seront présentés les articles de contributeurs locaux, sont envisagées l’organisation d’événements spécifiques (conférences grand public) et la participation à des manifestations plus générales (Fête de la Science, par exemple) en rapport avec nos objectifs. Ceci avec la collaboration éventuelle d’autres associations aux objectifs convergents, comme le GEMMPI (Groupe d’Etude des Mouvements de Pensée en vue de la Protection de l’Individu) ou l’AMZ (Association Marseille Zététique), dont certains membres sont également adhérents de l’AFIS.

Démarrer une nouvelle association est une chose, la faire vivre en est une autre. C’est le défi que celles et ceux qui veulent porter localement les valeurs de l’AFIS, chacun avec ses moyens et compétences, devront relever durant les années à venir.



Christophe DE LA ROCHE SAINT-ANDRÉ

Chercheur CNRS

Centre de Recherche en Cancérologie de Marseille

                           Sommaire du N° 318



Éditorial : Le lourd bilan des fausses alertes sanitaires

Regard sur la science.

Dossier - Comment s’établit la vérité scientifique ?

Le difficile chemin vers la connaissance

- Introduction (Jean-Paul Krivine)

- La naissance des essais cliniques contrôlés (Simon Singh et Edzard Emst)

- « Je ne sais pas ce qu’il faut croire… » Comprendre les questions scientifiques (Sense about science)

- Peut-on croire les publications scientifiques ? Biais et embellissements polluent la science (Hervé Maisonneuve).

- Journaux prédateurs Les simplificateurs de π (Jean-Paul Delahaye).

- Les pièges de l’épidémiologie (André Aurengo).

- Mécanismes improbables : les limites des méta-analyses (Nima Yeganefar).

- Comment justifier l’autorité scientifique (Jean Bricmont).

- Incertitudes technologiques : y a-t-il vraiment une demande de « participation citoyenne » ? (Virginie Tournay).

- Dépakine et Mediator : repensons la pharmacovigilance (Catherine Hill).

- Essai thérapeutique chez Biotrial à Rennes : les leçons d’une affaire étouffée (Catherine Hill)


Psychologie scientifique : les ruminations mentales (Jacques Van Rillaer)


Un monde fou, fou, fou … (Brigitte Axelrad))


Sornettes sur Internet - Energie libre : quand les esprits se déchaînent. (Sébastien Point)

Livres.

Dialogue avec nos lecteurs.


Quelques pages du N° 316

Cliquer sur le titre  puis utiliser la roulette de la souris ou les boutons de navigation pour accéder aux pages

et 317 sur les pesticides

Cliquer sur l’un des titres suivants pour accéder à la page d’information

Les OGM sont-ils dangereux pour votre santé et l’environnement ?

L’énergie nucléaire a encore un avenir

Une étude critique sur les médecines alternatives et complémentaires parue dans la revue SCIENCE & VIE


Huiles essentielles et traitement des cancers

Statuts de l’AFIS Marseille & Provence

Culture et conservation des pommes : quand on prend les téléspectateurs pour des poires.

La contamination radioactive du Mercantour : les relevés de la CRIIRAD et la publicité qui en est faite, ou comparaison n’est pas raison.


Accueil actualités régionales Dossiers locaux Média & sciences Les OGM L'énergie nucléaire Adresses utiles

Marseille & Provence

Association Française pour l’Information Scientifique (AFIS)

afis13@pseudo-sciences-13.org

Adhésion et abonnement à la revue de l’AFIS : cliquer sur l’image

Une remarque,une suggestion ! Vous pouvez nous écrire en cliquant sur ce bouton

Envoyer un message

La revue "Que Choisir" prend position sur les risques des portables et de la WiFi

Un article sur la question des risques (éventuels) des ondes électromagnétiques (portables, WiFi...) est paru dans le numéro de Janvier (n°532, p. 22 à 25) de la revue "Que Choisir". Cet article de 4 pages conclut très nettement à l'absence de risque avéré et met en cause les associations style "Robin des toits". Il est d'ailleurs intitulé "Ondes électromagnétiques, le jeu trouble des associations". C'est d'autant plus notable que cette revue a souvent pris, au nom de la défense du consommateur et du principe de précaution, des positions proches de certains "écologistes", notamment sur la question des OGM. Il est donc remarquable qu'elle se prononce cette fois conformément au résultat des études scientifiques, et ce sera utile de s'y référer. L'article lui-même n'est accessible qu'aux abonnés, mais il est présenté dans un bref éditorial accessible en cliquant sur ce lien : article de la revue quechoisir

Et un argumentaire détaillé est accessible sans abonnement en cliquant sur ce lien : quechoisir-argumentaire détaillé  

Un article sur le marché des dispositifs anti-ondes est également accessible à partir de cette deuxième adresse.

Bertrand JORDAN

Biologiste Moléculaire, directeur de recherche émérite au CNRS, Marseille

Membre du comité de parrainage scientifique de l’AFIS



Peur des OGM, peur du nucléaire, peur du gaz de schiste, peur des pesticides, peur des ondes électromagnétiques, peur des nanoparticules…. Dans une grande partie de l’Europe et notamment en France, la peur des nouvelles technologies est devenue le fonds de commerce de bien des discours politiques et d’actions collectives.


Les avis de comités de citoyens remplacent ceux des experts et des académies scientifiques. Des recherches sont abandonnées, voire interdites, des projets industriels et agricoles sont combattus. Une nouvelle philosophie anthropocentrique qui tente de fusionner les sciences à la politique, au droit, aux religions et à la métaphysique, nous conseille d’éteindre les lumières pour nous orienter vers une alternative aux idées de modernité et de progrès.


En même temps, plus de trois millions de français qui ont un jour connu le cancer sont devenus la cible d’une armée de médicastres. Les médecines non conventionnelles qui ne reposent pas sur la preuve scientifique, prospèrent en exploitant les dysfonctionnements de la pratique médicale d’aujourd’hui et l’absence de guérison de certaines maladies.


Les objectifs en matière d’énergie pour répondre à la dimension climatique sont sous l’influence de rhéteurs professant de la pseudoscience et dont les conseils ont aussi pour conséquence d’affaiblir la compétitivité de nos entreprises et de plonger la France dans la récession.

 

L’esprit des lumières va-t-il disparaître dans le pays qui l’a vu naître ? L’action contre l’irrationnel, la fausse science, les idéologies rétrogrades et antiscientifiques, devient de plus en plus une nécessité.


Il est temps de réagir et j’appelle le lecteur de ces lignes désabusé par le retour de l’obscurantisme, à nous rejoindre en adhérant à l’AFIS et à s’abonner à la revue « science et pseudoscience ».


Serge BAESEN

Ex Informaticien - administrateur réseau

Fondateur de l’observatoire d’astronomie d’Estoublon

Secrétaire AFIS-13

Rechercher un document sur le site :

Précisez dans le champs ci-dessous un mot ou une expression puis, cliquer sur le bouton « chercher »

Le 2 février 2016, dans un reportage de Cash Investigation diffusé sur France-2, Elise Lucet déclare la guerre aux pesticides qui menaceraient la santé de nos enfants. 3 millions de téléspectateurs sont abreuvés de messages alarmistes. Analyses de cheveux, interviews de spécialistes, enquêtes sur place, présentation de données confidentielles et d’enfants atteints d’anomalies,…. Sous le titre « Comment les téléspectateurs ont été abusés par Cash Investigation » l’AFIS analyse en détail les informations présentées dans ce reportage. L’AFIS avait déjà publié un communiqué de presse pointant le contresens sur le chiffre clé de 97 % exposé en début d’émission relatif à des pesticides qui auraient été trouvés par l’EFSA dans des denrées alimentaires. Cette nouvelle étude de l’AFIS relève les autres erreurs et omissions présentes dans ce reportage, ainsi qu’une approche biaisée de la méthode scientifique.


Cet article est accessible à cet endroit :  http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article2614


Pesticides et santé des enfants ;

Comment les téléspectateurs ont été abusés par Cash Investigation

La revue de l’AFIS est également disponible en kiosque